Search
Lundi 11 dcembre 2017
  • :
  • :

Aïd, Quand ça Sent « Le Mouton » !

Mariem Toukabri Nutritionniste Diététicienne

Mariem Toukabri Nutritionniste Diététicienne

Aujourd’hui, l’ensemble de la communauté musulmane célèbre la fête de l’Aïd El Idhha. Durant ces quelques jours, la viande sera l’ingrédient principal de la plupart des plats qui honorent la table tunisienne tels Mechwi, Osbane, Kadid et Merguez.

mouton-protestataire-nouvelle-zelande

Connue pour sa richesse en graisse, la viande de l’agneau (âge moins d’un an) et du mouton semble avoir beaucoup d’effet néfaste sur la santé humaine. Afin de bien consommer cette viande et profiter des ses bienfaits, Tunisky vous propose quelques conseils nutritionnelles et précautions à prendre durant ces jours qui suivent l’Aïd !

Quelles valeurs nutritives ?

Comme toutes les viandes, celle du mouton est très riche en protéines, en acide gras saturés et en cholestérol. Ces deux derniers, consommés en grande quantité, augmentent le risque de maladies cardio-vasculaires (thrombose, artériosclérose…), de diabète de type 2 et de cancers de colorectales.

La viande est aussi, riche en acide urique, responsable de la crise de goutte chez les personnes souffrant d’hyper-uricémie. Prudence donc !

Cependant, la viande de mouton est riche en vitamines et en sels minéraux tels que la vitamine B2, B3 et B12 (essentielles pour la formation des tissus et entretien des cellules nerveuses…), le zinc, le fer, le magnésium, le phosphore et le sélénium. (essentiels pour le système immunitaire, la formation des globules rouges, des os, et des dents…)

Le gigot, l’épaule et les côtes sont les parties les plus pauvres en graisses et sont traditionnellement réservées aux grillades et aux brochettes !

Consommer sa viande sans soucis !

Manger sainement la viande, c’est possible ! Il suffit de :

–       Éliminer toute graisse apparente sur la viande

–       Soigner le mode de cuisson, préférer la grillade à la cuisson en sauce, qui est souvent plus riche en lipide que les morceaux de viande ajoutés !

–       Ne pas abuser de barbecue, les grillades au feu génèrent des composés toxiques (les hydrocarbures), qui à long terme seraient à l’origine de maladies cancéreuses.

–       Accompagner toujours le plat de viande avec une salade crue. Riche en fibres, elle aide à piéger les lipides au niveau des intestins et aide à réguler le glucose dans le sang. Elle protège également les parois des artères et aide à prévenir le dépôt de graisse grâce aux antioxydants qu’elle contient.

–       Limiter la consommation de fritures, de margarine, de beurre, et de fromage gras afin d’éviter l’abus d’acides gras et de cholestérol dans son alimentation.

–       Remplacer les boissons gazéifiées par une citronnade fraiche, elle permet une meilleure digestion et son apport en vitamine C aide à l’absorption du fer fournit par la viande dans l’organisme.

–       Actifs, n’abandonnez pas votre activité physique ! Moins actifs, bougez, bougez ! C’est primordial pour bruler la graisse et garder un poids de frome normal surtout pour les personnes à risque (les personnes en surpoids, les fumeurs…). Et Aïd Moubark et Sain!

                                                                                Mariem Toukebri

Nutritionniste Diététicienne