Search
Mardi 22 aot 2017
  • :
  • :

Senda Makhlouka…La voix angélique

SENDA MAKHLOUKA 2Sa voix angélique et féerique nous transporte dans le velours et la soie. Son charme frappant et sa présence charismatique nous saisissent. Ses belles prestations nous font rêver et nous enchantent. C’est Senda Makhlouka.

Nous avons eu l’immense plaisir d’interviewer la jeune chanteuse talentueuse qui a accepté de répondre à nos questions.

Comment avez-vous découvert votre passion pour la musique ?

Depuis mon plus jeune âge, j’étais passionée de musique, d’abord, c’était la musique classique, ensuite le Jazz. Pour la petite histoire, quand j’avais 8 ans, j’ai pris l’argent dans la poche de mon papa, et à la fin des cours, je me suis dirigée, seule, vers le conservatoire pour m’inscrire, le directeur et celle qui fut après mon professeur de piano, à qui je dois tout ce que je sais, Madame Zita Ferchichi, étaient étonnés de voir une petite fille venir s’inscrire toute seule. Voila, j’aimais la musique depuis mon plus jeune âge. Mes parents m’ont également beaucoup encouragés, je les remercie énormément, même si ils n’étaient pas musiciens, ils étaient tous deux très melomanes. Cela a dû m’aider aussi.

Vous avez une belle voix si douce, une présence scénique captivante et vos prestations sont vraiment éblouissantes. Quels sont les artistes qui vous ont influencé pour en arriver là?

Oooh, je ne partage pas cette avis, je trouve que j’ai encore beaucoup beaucoup à apprendre, surtout de l’expression scénique, que je trouve particulièrement difficile. Très jeune, je suis montée sur scène, mais j’étais assise devant le piano, c’était assez rassurant avec un instrument, ensuite ça a été un peu plus compliqué, quand il s’agissait d’être avec son micro, seule face au public. Sinon mes influences, j’en ai tellement mais je vais faire un choix, pour les femmes, je dirai Ella Fitzgerald, avec sa voix si jeune et son sens de l’improvisation épatant, c’est elle qui m’a le plus marqué, et m’a aidé à choisir cette musique. Pour les hommes, je dirai Mel tormé, avec son swing incomparable, son articulation, et sa voix de velours.

Un duo en particulier qui vous fait rêver ?

Je n’ai pas un duo en particulier, mais j’aimerai jouer avec le plus de musiciens de Jazz possible, même dans le cadre de Jam. C’est chaque fois une jouissance et une exprérience incomparable.

Vous avez livré lors des Jazz Day une incroyable prestation en chantant  » Blues in the Night  » et vous avez vraiment montré un grand Talent. Un premier single ou même un premier album ça vous tente ?

Ooh, loin de là, comme vous savez le Jazz est une musique improvisée, donc le live et la scène compte beaucoup plus que les albums pour moi. Je ne pense pas du tout à ca, enfin pour le moment, jouer des concerts, avec les musiciens du JCT collectif, est une expérience incroyable à chaque fois. Et d’autant plus qu’en Tunisie, nous sommes encore à la quête d’un public aimant et suivant cette musique. A travers les concerts, nous tentons d’élargir ce public en promouvant cette musique dans notre cher pays.

Comment vous évaluez la jeune scène de jazz en Tunisie, sachant que vous faites partie du Jazz Club de Tunis, une association qui réalise un énorme travail pour promouvoir cette musique.

Depuis la création de l’association dont je suis membre, il y a eu beaucoup de progrès, de changement sur le plan musical et artistique, comme la découverte de talentueux jeunes musiciens, à travers les caravanes que nous faisons sur toute la Tunisie, les résidences où nous essayons de coacher ces Jeunes en invitant des musiciens venus des Etats Unis, d’Angleterre, du Liban, d’Italie….pour des workshops et des masterclasse, qui ensuite aboutissent par des concerts unissant les élèves et ces coachs. Sinon l’objectif de ces deux dernières années, est de creer le premier vrai bigband de jazz en Tunisie !!! c’est vraiment excitant.

Quelles sont vos ambitions musicales ?

Continuer l’apprentissage de cette musique, qui n’en finit pas, monter jouer des concerts, des jams, pour apprendre , apprendre et apprendre.

Quelles sont les prochaines étapes importantes de votre carrière ?

On ne sait pas ce que nous réserve la vie, Inshalah que du bonheur et de la réussite. En tant que membre du Jazz Club de Tunis, pour cette année, l’événement Jazz Day 2015, s’annonce grandiose, nous y travaillons dur, et j’espère que ca sera une réussite, grâce à l’effort de tous les membres, les jeunes musiciens et nos partenaires.

Pour conclure cette interview, un petit mot pour vos fans

Je ne pensais pas avoir de fans, mais cela fait plaisir, si c’est le cas. Que dieu vous garde.

Senda Makhlouka, voilà une artiste montante de la jeune génération tunisienne qui nous fait rêver avec sa belle voix si douce et angélique.  Pleine de talent, elle possède tous les atouts  pour réussir sa carrière musicale.